Comment choisir la typographie d’un logo ?

Pour créer un logo, il faut considérer un certain nombre de points étant donné qu’il s’agit d’un support de communication visuel. Parmi ces points se retrouve la typographie du logo. En effet, une bonne typographie mettra facilement en avant les atouts du logo. En revanche, une mauvaise police repousserait le regard des clients et partenaires potentiels. Voici quelques astuces qui permettent d’optimiser le choix de la typographie d’un logo.

Éviter le classique

Pour qu’un logo attire les regards, la typographie ne doit pas être simple. Elle doit être originale et surtout unique. Pour ce faire, oublier la liste de polices proposées par les logiciels de traitement de texte. En effet, tout le monde utilise les polices les plus perfectionnées de ces logiciels les rendant ainsi inintéressants. Il est préférable de se tourner vers des polices payantes et profiter de leur originalité et surtout de leur unicité. D’ailleurs, les sites qui proposent des polices payantes offrent un aperçu de chacune d’elles pour un choix optimisé.

Opter pour un style intemporel

Après avoir créé un logo, il est conseillé d’enregistrer celui-ci pour éviter qu’il soit utilisé. Pour cette raison, le logo doit être intemporel et pour que ce soit le cas, un bon choix de la typographie s’impose. Certes, la typographie doit être originale, mais elle doit également s’adapter à toutes les tendances. Ainsi, si une police devient à la mode d’un coup, il ne faut surtout pas la copier, car il se peut qu’elle s’oublie au bout d’un an. Il est préférable de choisir quelque chose qui gardera son charme qu’importe la tendance.

Éviter trop de détail

Une bonne typographie est une typographie qui n’est pas trop compliquée, mais qui est percutante. En matière de logo, l’exagération n’a pas sa place et ceci est valable pour chaque composant. Ainsi, lors du choix de la typographie, il faut veiller à ce qu’elle soit originale et ne comporte pas trop de fioritures. Bien  entendu, elle doit refléter les activités de l’entreprise concernée et doit attiré le regard.

Aérer la typographie

Nombreux sont ceux qui n’y pensent pas, mais la police doit être aérée dans un logo pour permettre une meilleure lecture du message véhiculé. Ceux qui s’aventurent à superposer les lettres présentes dans leur logo rendent difficile la lecture de celui-ci.  Ainsi, ils repoussent les clients et les partenaires potentiels, car ces derniers sont habitués à identifier les sociétés dès le premier coup d’œil.