Explorer le parc national de Saadani en Tanzanie

Si on compare Saadani aux anciens parcs tanzaniens, il n’a pas encore la même teneur en faune du « Big Five ».

En Tanzanie, l’abondance de la faune fait d’elle une des incomparables destinations de safaris que l’Afrique peut offrir. Plus exactement, c’est un pays d’Afrique de l’Est et est réputé pour ses vastes régions sauvages. C’est une destination parfaite pour un voyage privilégié.

Le parc national de Saadani

La Tanzanie compte plus de terres protégées et de parcs nationaux que n’importe quel autre pays au monde, dont le parc national de Saadani à visiter absolument lors d’un séjour en Tanzanie. Auparavant, c’était une réserve naturelle qui faisait deux fois moins de superficie, mais qui couvre aujourd’hui une surface de 1 100 km2. Il se trouve à environ 100 km au nord de Dar es Salam. De par sa position en bordure de l’océan Indien, Saadani est doté d’immenses plages de sable, fréquentées par une faune reptilienne, soit des crocodiles et des tortues vertes en période de ponte. En plus de cela, la richesse de l’avifaune de Saadani réjouira le cœur des amateurs d’ornithologie, qu’ils soient photographes ou simples observateurs. Lors d’une excursion en bateau sur le fleuve Wami, ils apercevront des oiseaux, riverains et marins, comprenant des sternes, des bécasseaux, des gravelots, des hérons, des martins-pêcheurs de palétuvier ou encore des flamants, des tisserins et des euplectes des roselières.

Observer la faune de Saadani le temps d’un safari

Si on compare Saadani aux anciens parcs tanzaniens, il n’a pas encore la même teneur en faune du « Big Five ». Malgré cela, lors des safaris de marche ou en véhicules, les voyageurs auront l’opportunité de contempler un remarquable éventail d’animaux, à savoir des céphatologues rouges, des girafes, des buffles, des grands koudous, des bubales, des hippotragues noirs, des cobs, des antilopes de sable ou des chacals à dos noir, des léopards, des hippopotames, des phacochères, des zèbres, des gnous et des élans. Pour les vacanciers, des safaris Tanzanie sont de bonnes occasions de remarquer quelques espèces qui recolonisent le parc national de Saadani, y compris des lions, des éléphants et des hyènes. Ils y verront aussi différents primates tels que des colobes, des babouins jaunes et des singes vervets. Pour la protection de l’environnement et aussi le prolongement de la mode du tourisme éthique ou écologique, des écosafaris ont récemment été mis en place. Pour ne pas oublier que le safari signifie une excursion touristique.

Les activités faisables à Saadani

Le parc national de Saadani est accessible toute l’année, mais les meilleurs moments pour les safaris se situent en janvier et février, et également de juin à août, puisque les routes sont parfois fermées aux mois d’avril et mai. En outre, en début d’année, le parc se pare de vert, avec ses forêts côtières et ses prairies plus ou moins marécageuses, bordées d’arbres comme des acacias, entre autres. Côté mer, une barrière de corail borde ses côtes. Toutefois, les estivants ne pourront pas s’adonner à la plongée, puisque la pente de la rive est trop douce, et il leur faut marcher des centaines de mètres avant de ne plus avoir pied. En raison de la limpidité de l’eau de mer, les passionnés d’activités nautiques n’auront pas la possibilité de s’adonner au snorkeling. Heureusement qu’il reste la baignade, où les férus profiteront de l’eau chaude pour se rafraîchir à toute heure de la journée. Au passage, il est intéressant de faire un tour au village de pêcheurs de Saadani qui se situe à l’intérieur même de la réserve. Ils y visiteront une collection de ruines du XIXe siècle, témoins de ce qui fut autrefois un ancien port marchand, tombé en détérioration avec la colonisation.