Les risques liés au transport pour les femmes enceintes

Une femme enceinte doit toujours faire attention à sa santé et surtout au mode de transport qu’elle empreinte. En effet, les voyages et le mode de transport peuvent causer certaines difficultés de santé lors de la grossesse. D’où l’importance de faire appel  un taxi conventionné cpam.

Voyager en voiture

Un voyage ou un déplacement en voiture n’entraine pas beaucoup de risques, mais il existe quand même des recommandations à respecter. Tout d’abord, les trajets trop longs et trop fréquents sont déconseillés. En cas d’obligation, il est conseillé de faire une pause de 30 minutes au minimum toutes les 2 heures. Pour éviter les secousses, il est également recommandé de conduire que sur des routes en bon état. Les situations de conduites stressantes comme les embouteillages sont à éviter. Par ailleurs, il est important de respecter la limitation de vitesse ainsi que le port d’une ceinture de sécurité. Cela réduit les risques de mort in utéro. Il faut cependant que la ceinture soit bien placée au-dessus et au-dessous du ventre et non sur le ventre. A partir du 3ème trimestre de la grossesse, il est conseillé de faire appel à un taxi conventionné cpam pour se rendre à une consultation.

Les risques de santé

La formation d’un caillot dans le réseau vasculaire des membres inférieurs est le principal risque que les femmes enceintes font face. Cela peut être causé par la position assise prolongée sans mouvement. Il est donc recommandé d’être confortablement installé et d’avoir assez d’espace pour bouger lors d’un déplacement. Si la voiture ne présente pas beaucoup de risques lors d’une grossesse, l’avion peut entrainer quelques soucis liés à l’altitude et aux radiations cosmiques. Bien qu’un voyage en avion n’augmente pas le risque d’accouchement prématuré, il est conseillé de ne pas prendre l’avion en cas d’antécédent. Aussi, les principaux risques que peuvent entrainer un mauvais choix du mode de transport sont les maladies thromboemboliques, le stress et les accidents routiers. Pour réduire les risques, il est recommandé aux femmes de ne pas prendre le volant à partir du troisième trimestre. Il est préférable d’appeler quelqu’un pour conduire la voiture ou de recourir à taxi conventionné cpam. Ce dernier fait parti des véhicules sanitaires légers et vous permet de bénéficier d’une prise en charge à 100% de l’assurance maladie. Après votre accouchement, le nouveau-né peut également d’un tel avantage lors de sa sortie de la maternité.