Parcoursup ou le casse-tête de l’orientation scolaire

Chaque année, les lycées français déversent leur flot de jeunes bacheliers prêts à partir à l’assaut de leurs études supérieures. En juin 2019, ils étaient ainsi presque 666 000 à décrocher leur précieux diplôme, synonyme d’entrée à l’université ou en école privée pour se lancer dans la préparation de leur avenir professionnel. Et si les plus anciens ont connu la grande liberté des candidatures dans les établissements et formations souhaitées, la nouvelle génération s’appuie désormais sur le célèbre Parcoursup. Mais qu’est-ce que cet outil et simplifie-t-il réellement les choses pour les futurs bacheliers ?

Qu’est-ce que la plateforme Parcoursup ?

Lancée en janvier 2018 à l’initiative du Ministère de l’Éducation nationale et du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, la plateforme Parcoursup a pour but de recueillir les vœux d’orientation des étudiants prétendant à intégrer l’enseignement supérieur. Ainsi, la plateforme Parcoursup permet aux futurs étudiants d’accéder à un maximum d’information sur les formations postbac, permet de filtrer les recherches de formations et d’établissements selon des critères de choix mutliples ; de formuler leurs vœux ; de constituer leur dossier ; de recevoir les réponses aux demandes d’admission, etc.

Parcoursup est venu se substituer à APB (Admission Post Bac) en place de 2009 à 2017 largement décrié, afin de permettre une meilleure information et une meilleure orientation pour une plus grande réussite dans les études supérieures. Au-delà de la difficulté que peuvent rencontrer certains étudiants pour bâtir leur projet d’orientation, Parcoursup se positionne également pour éviter au maximum que des candidats se retrouvent sans solutions à la rentrée et pour limiter les erreurs d’orientation.

Ainsi, Parcoursup s’adresse à tous ceux et celles qui souhaitent intégrer l’enseignement supérieur pour l’année à venir, qu’ils soient au lycée, qu’ils soient apprentis ou encore qu’ils soient déjà étudiants en première année et en désir de réorientation scolaire.

Quel est le bilan de Parcoursup à l’heure actuelle ?

Si, après plusieurs années de fonctionnement, la plateforme APB a été fortement critiquée, le lancement Parcoursup a été également largement commenté et a suscité de réelles inquiétudes de la part du cadre enseignant, des étudiants et de leurs parents. Ainsi, la presse s’est largement fait l’écho d’une situation pourtant peu connue puisqu’aujourd’hui nous n’avons de recul que sur les résultats de l’année scolaire 2018/2019 pour la rentrée de septembre 2019, les admissions pour 2020 étant toujours en cours.

Sur les 570 000 bacheliers qui avaient effectué au moins un vœu d’orientation, 92,5% avant reçu au moins une proposition de la part des établissements correspondant à leurs vœux. Une nette baisse par rapport à l’année 2017/2018. Et 80,7% des bacheliers avaient accepté une proposition. En comparaison avec les chiffres de l’année précédente, la situation serait donc positive pour les futurs étudiants puisque le délai d’attente des réponses aurait été réduit et que les propositions reçues seraient plus souvent acceptées.

Pour cette seconde d’année, Parcoursup a connu quelques aménagements issus des enseignements tirés de la première édition, notamment pour mettre en place un calendrier plus resserré dans le temps. Les gestionnaires de la plateforme mettent ainsi en avant ce délai d’attente des réponses plus court et la diminution du stress généré.

Bien entendu il est toujours des acteurs pour critiquer la plateforme, son principe et son fonctionnement. Néanmoins les critiques se font moins nombreuses qu’elles l’étaient pour APB, et déjà moins nombreuses pour cette deuxième année qu’elles l’étaient pour l’année de lancement.

Vous êtes étudiant et utilisateur de Parcoursup, parent de futur bachelier ou enseignant au lycée ? N’hésitez pas à partager avec nous votre expérience dans l’utilisation de la plateforme !

  • Articles similaires

    J’économise.fr : La solution qui rétablit le pouvoir d’achat des ménages

    Alors que l’Observatoire Français des Conjonctures Économiques (OFCE) prévoit une baisse du pouvoir d’achat entre 1,2 % et 2 % d’ici la fin de l’année 2023 par rapport à la…

    La surveillance humaine au service des entreprises

    Avoir un confort dans votre quotidien est important. C’est pourquoi, pour assurer la protection de votre entreprise, des agents de gardiennage proposent de vous aider. Ils s’engagent de vous livrer…

    You Missed

    Guide complet pour comprendre la technologie du gazon artificiel

    Guide complet pour comprendre la technologie du gazon artificiel

    J’économise.fr : La solution qui rétablit le pouvoir d’achat des ménages

    J’économise.fr : La solution qui rétablit le pouvoir d’achat des ménages

    La surveillance humaine au service des entreprises

    La surveillance humaine au service des entreprises

    Jouer au loto gratuitement sur Internet : Le principe de jeu

    Jouer au loto gratuitement sur Internet : Le principe de jeu

    Vendre et acheter sur les vides dressing en ligne

    Vendre et acheter sur les vides dressing en ligne

    A quoi peut servir le Raspberry Pi 3

    A quoi peut servir le Raspberry Pi 3